Le 14 décembre 2010, la compagnie Électrolux annonçait la fermeture de son usine de fabrication à L’Assomption. Les acteurs politiques et socioéconomiques se sont immédiatement mobilisés afin d’agir rapidement et efficacement.

 

Depuis, les organismes communautaires voient les impacts négatifs sur la santé physique et mentale des gens touchés par cette situation. Les organismes membres ont mandaté la CDC MRC de L’Assomption afin d’organiser une rencontre stratégique en vue d’agir de façon préventive. Ayant développé de bonnes relations avec ses partenaires, c’est donc le mouvement communautaire (via la CDC), le système de santé (via le Centre de Santé et Services sociaux du Sud de Lanaudière) ainsi que le système scolaire (via divers organisations de la Commission Scolaire des Affluents) qui se sont rencontrés le 22 mars 2011.

Comité fermeture de l'usine Electrolux

En collaboration avec le Centre Local de Développement (CLD), organisation pivot du dossier dans notre MRC, l’objectif de cette rencontre fut de tenter d’identifier les actions possibles en lien avec la santé physique et mentale en vue de soutenir les travailleurs, leurs familles et les communautés touchés.

Depuis cette rencontre, un comité de travail multisectoriel est mis en place pour assurer un suivi aux échanges et aux priorités ciblées ainsi que pour faire le pont avec le comité politique et socioéconomique de notre MRC.

Voici quelques actions effectuées en lien avec ces priorités :

Le Centre de Services Sociaux du Sud de Lanaudière (maintenant Centre Intégré de Services Sociaux de Lanaudière) a d'ailleurs reçu le prix d'excellence partenariat édition 2013 du réseau de la santé et des services sociaux pour leur concertation efficace.